Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 19:40

Rectification de la coque


A force de tourner et de retourner la coque, je me suis vite rendu compte  que les deux parties qui forment le fond du bateau n'étaient pas ajustées.

Pour rattraper la coque, plus tôt que d'utiliser de la pâte à bois, je m'y suis pris de la manière suivante.





Après avoir raboté le bois pour arriver au niveau de la baguette centrale, j'ai collé une plaque de contre-plaqué.



Pour avoir un collage éfficace, j'ai encore une fois utilisé mes sangles. Le bateau est resté en pression pendant 24h00 pour assurer un bon collage



Le contre plaqué a été raboté et poncé. De cette manière, je n'ai pas un angle vif mais arrondi.






Partager cet article

Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 18:41



 Les Commandes du gouvernail


Après avoir collé les éléments de la plage arrière, je me suis attaqué aux commandes du gouvernail.


La plage arrière est collée, les commandes sont en place


Tout est, comme d'habitude, de fabrication maison.

Le guignol du safran est de conception personnelle, un bout de tube et une barre en laiton soudés 3 trous, un peu de soudure à l'étain et le tour est joué.


Les barres de commande sont en aluminium, les embouts sont un bout de tube creu, la barre est entrée en force dans le tube, l'autre bout est limé pour faire 1 méplat, 4 vis soudée  et voilà.
J'ai préféré cette solution plus tôt que prendre de la corde à piano




Une barre d'alu, coupée à la même dimension du guignol, est fixée sur le palonnier du servo moteur.


commande à droite
Commande à gauche, la vis du milieu doit être coupée.


préparation de la plage arrière ( enduit et ponçage ) avant peinture et collage du pont

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2008 3 10 /12 /décembre /2008 00:00
                



   Préparation des platines et du  pont



L'étrave terminée, il faut penser à préparer la platine, la page arrière et le pont.

Rien de compliqué pour la platine qui doit recevoir les deux servos moteurs et le récepteur à part qu'il faut découper les emplacements.

La plage arrière doit être placée puis percée pour recevoir l'axe du gourvernail.


 

Pour le pont, j'ai posé la coque à l'envers et  tracé sa forme.

Rien de compliqué pour le découpage.


ci-dessous la découpe de l'emplacement de la boite hermétique. Elle  permettra d'accéder facilement aux organes de commande ( servos moteurs, récepteur, accus )


  je vais utiliser une boite hermétique  ( boite alimentaire ) mesurant 18x18 cm


Pour assurer une bonne étanchéité j'ai découpé une '' rondelle '' en contre plaqué que j'ai collé sous le pont. De cette manière la boite peut être correctement fixée.



Rondelle avant collage.


  la boite en place avant de subir une légère modification


Collage de la boite avec une colle à deux composants.
( les petites boites sont remplies de plomb et assurent une bonne pression sur l'ensemble )

En fait, le fond de la boite est découpé et on ne garde que la partie fermeture.


le pont après la découpe de la plage arrière.

Partager cet article

Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 23:40
L'Etrave du Ti Martin

L'étrave ( avant ) d'un bateau est rarement faite en même temps que la coque.

Dans la majorité des cas, l'étrave est faite avec du bois très léger, le  balsa.


Au départ, je pensais me servir de la courbure de la carène pour coller le balsa.  C'est pour cela que j'avais laissé une pointe. En fin de compte, j'ai tout coupé et j'ai découpé les formes une à une.





Une fois assemblées et quelque peu ajustées, chaque partie a été collée en asssurant un serrage de 24h00

Les pièces étant bien collées entre elles et contre la coque, il m'a fallu une bonne quantité d'huile de coude pour ajuster la forme de l'étrave.




Il manque encore un travail de finition ( application d'un enduit gras ) et la mise en peinture pourra être commencée.

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 18:12

Le Gouvernail ( safran )


En attendant que le vernis sèche,  je me suis occupé du gouvernail.


Dans du contre plaqué de 10mm d'épaisseur j'ai découpé la forme du gouvernail ( échelle 1 sur le plan )


Après avoir percé l'emplacement de l'axe ( tube de laiton de 8mm ), j'ai attaqué la mise en forme.


La méthode, huile de coude, rabot et papier de verre.



Après une bonne heure de combat, voici le résultat

Les points noir que l'on voit sont des vis qui servent à bloquer l'axe, axe qui est collé avec de la colle 2 composants



Le gouvernail terminé ( en haut ) en forme d'aile d'avion avec son axe collé et vissé .

après il faut passer de l'enduit, vernir, poncer, peindre .




Partager cet article

Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 17:51

   Vernissage de la coque


Après avoir posé les supports de la page arrière et de la platine, j'ai verni l'intérieur de la coque.


Habituellement, je résine l'intérieur de la coque. La résine rigidifie la coque et assure une bonne étanchéité.

Mais là, comme il fait trop froid ( la résine ne peut être utilisée en dessous de 15° ) je me contente du vernis car il n'est pas question d'utiliser la résine en intérieur, sans sent trop fort.



Avant de mettre le vernis, j'ai collé le guide  de la mèche de gouvernail ( le petit cube à gauche )

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 21:41


Pose de la carène ( fond )

Après la pose des Bordées c'est la pose de la carène (fond).

Dans deux rectangles de contre plaqué de 3mm, tracer la forme de la carène droite et gauche



Découper les deux parties


Pour les ajuster, j'ai clouté provisoirement un côté

La carène est collée, j'ai enlevé tous les pointes que j'avais mises.


En attendant que la colle prenne, tous les moyens sont bons pour maintenir fermement les pièces entre elles

Pose de la deuxième carène, là aussi pas de pointe, juste de la colle. Ne pouvant utiliser les serre joints et les pinces, je n'ai utilisé que les sangles pour maintenir le tout en place.

Partager cet article

Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 14:40



La pose des bordées ( côtés )


Opération assez simple qui consiste à mettre en place les côtés de la coque

 


Après avoir tracé, sur le contre plaqué de 3mm les contours, il ne reste qu'a découper et coller le bois.

Afin que le collage soit parfait j'ai utilisé un bon nombre de pinces à linges et serre joints , bref tout ce que possède est là !


Le premier posé, faire la même chose de l'autre côté.


Pour maintenir le bordage en forme contre les baguettes au niveau de la planche de travail (chantier), j'utilise des chutes de bois qui sont cloutées

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2008 3 19 /11 /novembre /2008 17:00



La pose des baguettes latérales

Après la fixation des couples vient  la pose des baguettes  latérales.

Ces baguettes maintiennent les couples entre eux et assurent la rigidité de l'ensemble.


Dans la revue, il est indiqué d'utiliser des baguettes (samba ) de 5x5mm.
N'ayant pas cette dimension en magasin, j'ai pris ce que j'avais sous la main c'est à dire des baguettes de 3x5mm.
Comme c'est moins épais donc moins rigide, j'en ai mis deux. il m'a fallu d'abord modifier les encoches.


J'ai d'abord collé les premières baguettes


Puis les secondes par dessus .


Difficile de faire rentrer un bateau d'un mètre dans l'appareil photo !

Non je n'ai pas piqué les pinces à linge de madame, ce sont les miennes modifiées à ma façon !


Voici les 08 baguettes en place. il ne reste plus qu'a laisser la colle sécher. Habituellement j'utilise de la colle à bois prise rapide ( catégorie 2 ) mais cette fois j'ai pris de la colle catégorie 3 ( résistante à l'eau ), donc le temps de séchage est plus long.

Au centre, se trouve le puits de dérive qui recevra la quille.

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 17:30



La mise en place du chantier


Comme tous les bateaux le Ti Martin va passer par le chantier.

Le chantier permet de travailler sur une surface plane ( planche épaisse ) et de monter la coque sans défaut.
C'est comme une voiture qui est montée sur un marbre, sans marbre elle serait déformée.

Après avoir découpé les couples il faut les fixer sur la planche


Ici, le couple avant est déjà en place


Pour fixer le couple à la planche deux morceaux de bois sont percés


Ils sont fixés au couple par des boulons




Le couple est ensuite fixé à la planche par d'autres boulons.

Au préalable, j'ai tracé une ligne centrale et une perpendiculaire à l'emplacement du couple.


Manière de tracer une perpendiculaire à l'aide d'un compas



Partager cet article

Repost0